Grande Terre – De Koumac à Poingam

8 octobre 2017

Au départ de Bourail, je dérive direction Koné. Absorbé par le film proposé par le bus (c’est ça qu’il y a de bien, des fois :o), je zape mon arrêt. En effet, considéré comme le terminus, il n’est qu’en fait un point de passage sur la route de la tribu de Boyen, c’est à dire 50 Kms plus loin, bien au delà de Voh !
Avec l’aide du chauffeur, je me retrouve de nouveau sur la RT1, armé de mon pouce.

Je fais un arret furtif à Koumac.

Le voyage, c’est aussi rencontrer des gens, des gens de gens. En somme, tous des gens sympa !

 

Bon, cher père ! Chers frère ! Et possiblement toute la famille.
On va pas ce mentir : tous ces écrits, c’est de la merde. On arrête les frais, je me m’en retourne à mon pinard et je vais arreter là !
Bien duchaletemment,
Votre Bidouillix adoré.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut